Paroles de Chansons : Les Poppys – La berceuse

La Berceuse – Les Poppys

C’est la nuit, dormons, petit
Ma maman souriait
Et doucement m’embrassait
Si tu dors, tu seras grand et fort
Et le sable du marchand
Fermait mes yeux d’enfant

C’est la nuit, dormons, petit
Mais c’est trop facile
De rester calme et tranquille
Quand la nuit, la mort fait tout ce bruit
Quand les fusils des marchands
Ferment des yeux d’enfants

Je voudrais les aider
Aller là-bas pour faire quelque chose
Mais ce que l’on me propose
C’est de lâchement les oublier

C’est la nuit, dormons, petit
Tu souris, maman
Maintenant, je suis trop grand
Mais tu vois, je regrette déjà
Quand le sable du marchand
Fermait mes yeux d’enfant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s