Paroles de Chansons : Jean-Pierre Mader – Disparue

Disparue – Jean-Pierre Mader

La mer qui meurt dans le port
Me rappelle la chanson
Que tu chantais hier encore,
Aux soupirs des bandonéons.

Je t´ai attendue des heures
A l´ombre des arcades,
En écoutant les clameurs
Du match de foot dans le vieux stade.

Je t´ai cherchée dans les rues,
Dans les cafés.
Même tes amis n´ont pas su
Me renseigner.
Des voisins t´ont vu partir
Avec deux hommes
Qui t´ont poussée sans rien dire
Dans une Ford Falcon.

Disparue, tu as disparue.
Disparue, tu as disparue
Au coin de ta rue.
Je t´ai jamais revue.

Comme un enfant fasciné
Par ses propres blessures,
Je ne veux pas oublier
La douleur de cette aventure.

J´ai questionné tout le monde
Autour de moi
Mais c´est la même réponse
A chaque fois.
J´n´arrive plus à dormir :
Dès que l´on sonne,
J´ai peur de voir revenir
Les hommes en Ford Falcon.

Disparue, tu as disparue,
Disparue, au coin de ta rue.
Disparue, tu as disparue,
Disparue, au coin de ta rue.
Je t´ai jamais revue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s