Paroles de Chansons : Grégory Lemarchal – Tu prends

Tu Prends – Grégory Lemarchal

Au bord de l’envie tu ressens,
Le doute, l’espoir, à chaque instant,
Perdue, au fond de tes pensées,
Tu vas finir par te trouver,
Le reflet de la glace deviens flou,
La barre du trac te pend au cou,
Et la douceur de l’esprit,
Te donne le souffle de vie,

Tu prends tout cet amour qui te porte,
Tes doigts se croisent pour faire en sorte,
Que tes faiblesses deviennent poussière,
Que tu oublies de te faire la guerre,
Tu prends tout cet amour qui t’emporte,
Tes mains se croisent pour faire en sorte,
Que tes prières caressent le rideau noir,
Que tes yeux s’ouvrent car,
C’est ton soir !

2.Et puis tu avances le long des couloirs,
Au milieu des regards,
Derrière ton visage, tu caches les tags,
Et le teint blafard,
Tu ramasses la moindre étincelle,
De ceux qui te soutiennent,
Le reflet de la glace deviens flou,
La barre du trac te pend au cou,
Et la douceur de l’esprit,
Te donne le souffle de vie,

Tu prends tout cet amour qui te porte,
Tes doigts se croisent pour faire en sorte,
Que tes faiblesses deviennent poussière,
Que tu oublies de te faire la guerre,
Tu prends tout cet amour qui te porte,
Tes mains se croisent pour faire en sorte,
Que tes prières caressent le rideau noir,
Que tes yeux s’ouvrent car,
C’est ton soir !

C’est ton soir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s